image Comment survivre quand les anglais débarquent ?

Je suis de mauvais poil, émotive comme jamais,  pliée en deux, fatiguée, je ne vais pas aux toilettes sans mon sac à main… Avec tous ces symptômes, vous l’aurez compris : les anglais ont débarqués, j’ai mes ragnagnas, mes menstruations, mes règles quoi !

Du glamour comme toutes les femmes connaissent chaque mois pendant la moitié de leur vie, et y’en à quand même super marre, non ? Malheureusement, il n’y a aucun remède miracle (à part peut-être se faire enlever l’utérus, mais pas sûr que ce soit une super idée). Par contre, il existe des petits trucs pour sa faciliter (un peu) la vie en ces dures périodes.

Astuce-de-princesse

  • L’aspect médical
    Bien sûr à voir avec votre medecin ! Si vous êtes réglée comme un horloge et que vous pouvez anticiper la douleur, c’est le jackpot, autrement restez à l’écoute de votre corps. Pas de miracle de ce côté-là, à ma connaissance.
  • Le remède de Maman
    Le medecin ok, mais les petites astuces de Maman (qui m’a gentillement refilé un utérus douloureux) ça n’a pas de prix. A l’adolescence, ma génitrice (je trouve ce terme particulièrement horrible, soit dit en passant) m’a aussi transmis le Graal (à mes yeux) de l’attenuation des douleurs : la bouillotte (ou système D, la bouteille d’eau très chaude). A poser le ventre pendant qu’on souffre le martyr (je n’ai pas peur des mots, non), moi ça me fait un bien fou ! Ici, une bouillotte au noyau de cerise, 2 minutes au micro-ondes.
  • plateauLa médecine douce

Les médocs et l’eau chaude ça ne fait pas tout (quand tu es réveillée à 4h du matin, attendant qu l’Ibu fasse effet, t’as l’impression de mourir et la bouillotte seule a du mal à t’apaiser). Du coup, je me suis renseignée sur les effets des huiles essentielle. Et bien, figurez-vous qu’il en existe pour les règles douloureuses ! Un goutte d’huile essentielle de basilic dans un noix de crème pour masser votre (saloperie de) bidon, et c’est un truc en plus pour ne pas avoir envie de se pointer aux urgence en demandant de la morphine. J’ai aussi lu que l’HE d’estragon marchait aussi.
Si vous n’adhérez pas aux huiles essentielles, contentez-vous du massage classique, ça fait du bien aussi.

  • basilicLes « special treats »
    « Ouin, je suis pas bien, je veux qu’on s’occupe de moi »
    {Messieurs, ceci est pour vous : les pères, frères et amoureux, PRENEZ SOIN DE NOUS, ON SOUFFRE ! … S’il vous plait.}
    Une infusion relaxante, un carré de chocolat, un long bain chaud, tout est bon pour aller mieux !

Je suis conciente que ces astuces fonctionnent mieux quand on peut rester chez soi, mais ça peut se faire discrètement au boulot, une mini bouteille d’eau chaude sous un pull ample, l’huile essentielle dans les toilettes, …

Et vous, c’est quoi votre truc pour survivre à ce fardeau de Femme ?

Publicités

8 commentaires

  1. Hello ma Valentoune,
    Quel chouette article qui nous parlera à toutes ou presque !
    Globalement, je suis plutôt bien servie par la nature sur le sujet mais, il m’est arrivé parfois de vouloir m’arracher Monsieur L’utérus. .. et le meilleur remède que j’ai pu tester en dehors des médocs est… l’huile essentielle de menthe poivré ! Un mega sniff ou une goutte sur le poignet et ça me soulage et me donne un coup de boost ! Globalement c’est une HE magique pour tout ce qui est stress, nausées. .. la bisette ma biche !

  2. J’utilise également de l’HE de basilic mélangée à de l’HV de sésame en massage sur le ventre!
    Sinon, je pratique une routine thérapeuthique tous les jours depuis un an maintenant qui aide à avoir un cycle plus paisible: yoga + réflexologie plantaire. Il faut être motivée pour ne plus souffrir. 😉 Grâce à cette routine, je ne prends plus de médocs seulement l’HE citée dessus si jamais j’ai un peu mal au ventre.
    Il y aussi la tisane de sauge que je viens de prendre d’ailleurs.

  3. Article intéressant, je découvre l’histoire des huiles essentielles pour les règles et je sens que je vais m’approvisionner vite fait ! Car hélas, comme toi Valentine, je passe par la case « enfer » tous les mois… pas cool, mega relou, on devrait avoir un jour de congé spécial pour le premier jour douloureux. Donc merci pour ce nouveau tuyau ! 🙂

Un petit mot, une remarque, une question ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s