image Barbapapa sous la neige

Ok, on est le 14 mars et je vous présente mon projet de février. Je n’ai aucune excuse, mais je ne voulais pas faire des photos d’intérieur pour vous montrer mon Raymond d’amour (et je n’ose pas encore sortir seule avec mon pied d’appareil photo dans des zones où je pourrais croiser des gens).

A l’origine, je voulais le photographier lors de mon weekend à Toulouse fin février (j’aurais intitulé l’article « En rose dans la ville rose », on aurait tellement ri !), mais je n’ai pas eu le temps (ou le courage) de m’y mettre.

Bref, le voilà : mon manteau tout rose sous la neige (après on passe au printemps, hein ?)

(cliquez sur les images pour agrandir)

Comme je vous le disais sur les réseaux sociaux, il est loin d’être parfait, à vrai dire, il m’a donné beaucoup de mal !

Mon col a gonflé, les épaules font des plis, mes finitions du bas ne sont pas invisibles, la doublure d’une des poches est légèrement visible, … Je sais que certaines d’entre vous verrons à peine ces défauts (et que d’autres en verront plus), mais passer autant d’heures à faire et défaire pour avoir le meilleur résultat, et voir ces détails imparfaits, c’est tout de même un peu rageant !

Petite revue de mes galères :

  • le col : je n’ai pas respecté les crans pour bien assembler les tissus parce que clairement c’était impossible à matcher. j’ai dû mal reporter les indications, ou mon col est à l’envers, je ne sais pas. Quand je vois les réalisation des autres, elles ont toutes un col nickel, j’ai du louper un truc !
  • Les emmanchures : Là, je pointe du doigts le manque d’indication du patron. Je pense qu’en assemblant j’ai dû décaler un peu et ça me fait comme des petites fronces. Un petit cran sur le milieu de l’emmanchure aurait été d’une grande aide.
  • Le glaçage : il s’agit de réaliser une piquer de maintien ou un point invisible sur l’envers d’un vêtement pour qu’il se tienne bien. J’ai dû m’y reprendre à 5 fois avant d’arriver à un point invisible à peu près correct (en fait j’avais réussi la première fois, mais j’avais mal positionné le tissu…). J’ai un peu le même effet sur le glaçage des manches, mais je n’ai vraiment pas eu le courage de reprendre après mes galères sur le bas.
  • Les poches : L’inconvénient d’avoir utilisé une doublure qui tranche avec le tissu c’est qu’elle peut plus facilement se voir avec les petits défauts. Au début, j’ai réussi à les coudre à l’envers (poche droite à gauche, et inversement), j’avais remarqué que si je ne maintenais pas bien la doublure sous le tissu elle pouvait ressortir un peu sur un côté de poche. La bonne nouvelle, c’est que cette première erreur m’a permis d’avoir de plus belles poches, mais il y a eu une petite zone rebelle qui m’a échappée et j’ai cru qu’au coup de fer final ça ne se verrait plus. Ce défaut reste néanmoins assez peu visible, on peut le mettre entre parenthèses.

Le bilan reste quand même positif ! Il a bel allure mon Raymond !

A part le manque de repères de couture, les explications sont tout à fait compréhensibles (il  y a un schéma barbare dans le livret, mais quand on est dedans on le comprend, on est même content de l’avoir sous les yeux).

Une dernière remarque sur ce patron: armez-vous de patience, pour ma part, j’ai dû y passer une petite dizaine d’heures…

Et maintenant que je l’ai fini, il va bientôt falloir le ranger avec les affaires d’hiver. Je me prépare psychologiquement…

Détails :

  • Patron Raymond de République du Chiffon
  • Lainage polyester Coupon Dreyfus (pas cher, tout doux, très fin et plutôt chaud)
  • Doublure à pois Cousette
  • Boutons à recouvrir Atelier de la création (je suis moyennement satisfaite, je vous conseille d’utiliser ceux en métal plutôt qu’en plastique)
  • Bonnet tricoté DIY 
  • Pull cache-coeur Mademoiselle R // Jean Asos Maternity // Basket Adidas + franges Aurélie Chadaine
Publicités

5 commentaires

    • Merci beaucoup !! Le projet est tellement long que c’est dur de se motiver à reprendre des petits défauts… Si je n’avais pas monté mes poches à l’envers dans un premier temps, je ne les aurais pas refaites !! En tout cas, ton Raymond à toi est sublime !!

  1. Ma chérie bravo !!!! Il rend vraiment bien ce Raymond tout rose ! Je trouve qu’il te va particulièrement bien 😊
    Range le dans ton dressing d’hiver et quand tu le resortra l’année prochaine tu auras oublié tous ses petits défauts ! Quand j’ai lu ton article, la partie sur le glaçage m’a donné des sueurs froides … jai repense à mon Gérard j’ai autant galéré que toi voir plus je crois !!!
    Bravo bichon des alpes barbabelle

  2. Tu peux être fière de ton Raymond, la couleur est top et au prochain hiver tu seras tellement contente de le retrouver que tu oublieras tous ses petits défauts. 🙂
    Et comme je l’ai déjà dit, un jour moi aussi j’aurai mon Raymond !

Un petit mot, une remarque, une question ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s