Liberty de mariage 2 ans après

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas autant cousu ! Cette situation de confinement est anxiogène, et je dois admettre que je me réfugie dans ce cocon familial en oubliant parfois ce qu’il se passe à l’extérieur. Alors je profite de mes proches, et je couds.
Je ne m’étalerais pas sur la question, on en parle déjà beaucoup, et je préfère traiter des sujets plus légers.

Bref, je me suis enfin attaquée au reste de liberty que nous avons semé sur les tenues de nos proches à notre mariage. J’avais en tête le style, col V + boutonnée dans le dos.
J’avais pensé au patron Aime comme Miroir et me suis finalement rabattue sur le Trop Top (les rendus sont similaires, mais l’un offre plus d’option sur les manches).

Points techniques

– Le patron est hyper simple et permet de faire beaucoup de chose, blouse, t-shirt, sweat, les déclinaisons offertes rendent ce modèle incontournable à mes yeux !
– Je me suis quand même rendu la tâche difficile en ayant la flemme de réimprimer le patron (j’avais déjà fait la version extensible, une autre planche permet de le réaliser dans d’autres matières). Donc j’ai redessiné l’encolure, la pâte de boutonnage, … Enfin, ça c’était la partie facile, je m’en suis pas mal sortie.
– Là où j’ai vraiment galéré, c’est que ma machine n’a pas aimé le tissu. On est pourtant sur un coton tout simple. Mais très fin. Après avoir lutté je pense pouvoir dire que c’était à cause de mon fil, trop épais. J’ai utilisé une aiguille plus adaptée, mais le fil continuait de se casser et de faire des coutures assez moches. J’ai fini par coudre ma blouse avec un point extensible normalement fait pour du jersey… C’est un peu grossier et je n’ai pu surfiler aucun bord. mais j’en suis venu à bout. Il ne faut pas la regarder de trop près.
Je suis un peu déçue parce que ce tissu à quand même une certaine valeur sentimentale. Je peux la porter sans problème, c’est le principal !
– J’ai feinté la matrice en supprimant les boutonnières et cousant directement les boutons sur les deux pattes de boutonnage.

Je suis déçue de la propreté de mon œuvre, mais elle reste mettable, et à moins de coller son nez dedans pour juger mes compétences en couture, on peut considérer qu’elle est pas si mal !

Allez, pour le plaisir, je vous remets deux photos d’un peu plus loin.

Détails

– Patron Trop Top – Ivanne S (cousus également en sweat et t-shirt)
– Liberty Betsy mint and lemon – trouvé chez Stragier (je ne sais plus s’il se trouve encore, il me semblait que c’était une exclusivité à l’époque)

Un commentaire

Un petit mot, une remarque, une question ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s