Jai cousu ma culotte !

Bon, le déconfinement est passé par là, on dirait que j’ai légèrement réduit le rythme des article… Bon en même temps, j’ai moins le temps de coudre, et très peu de besoin, donc moins de chose à montrer.
Néanmoins, restons dans la couture utile, et gardons une cohérence avec le dernier article: après la brassière, j’ai testé la culotte !

Alors, ici j’ai un modèle, et 2 types de culotte, une classique et une culotte menstruelle (non inclus dans le patron).
Pour l’instant je suis assez conquise, elles sont confortables, j’aime la taille forme (même si la taille haute n’est pas forcément adapté à toutes mes tenues).

Points techniques

  • Tout comme la brassière qui va avec, le patron est assez accessible (et gratuit), ayant déjà cousu d’autres modèles lingerie et une culotte (pour enfant, mais quand même), je n’ai pas eu de difficulté à suivre les explications (en fait, je les ai à peine survolée), mais encore une fois elles sont en anglais, donc si vous n’êtes à l’aise ni avec la lingerie, ni avec l’anglais, il vaut peut-être mieux tester un autre modèle avant.
  • Dans le modèle d’origine, la créatrice suggère d’utiliser une doublure, comme pour ses modèles de soutien-gorge, mais sur un jersey classique, ce n’est pas indispensable. Je pense que c’est surtout pour les modèles mousseline/dentelle, matières ultra fines ou qui peuvent irriter la peau.
  • mon tissu à fleurs rouge manquait un peu l’élasticité donc je dois faire attention à pas trop tirer dessus quand j’enfile ma culotte. Veillez à prendre une matière très très extensible (bon pour ma parte, c’était une vieille chute, je voulais surtout tester avant de me lancer). la culotte bleue est bien plus confortable à enfiler, mais je pense que mon point était un poil serré, je sens que ça ne suit pas parfaitement l’élasticité du tissu (bon j’ai une bonne aisance pour la mettre sans casser les fils, c’est vraiment un détail).
  • la version menstruelle a simplement une triplure en pull à l’entrejambe, si c’était à refaire, je la rallongerai pour qu’elle remonte un peu plus sur le devant. La couture étant un peu plus épaisse, ça la rend moins confortable sur cette zone. Et puis la couvrance pour éviter les fuite est plus limitée.

Si vous êtes adeptes des culottes menstruelles, en coudre peut-être bonne option. Cependant, je vous le conseille pour les jours à flux moyen/peu abondants. Pour ma part je n’ai pas encore trouvé la combinaison qui concurrence celle que j’ai achetées.
J’avais également fait une serviette lavable (je trouve ça quand même moins confortable que la culotte), en flanelle avec une couche de pull + éponge de bambou, et un format protège-slip avec juste une couche de pull. Le roulement est bien adapté pour mon cycle (pour plus de détail, je t’invite à lire mon article sur la culotte menstruelle -rédaction en cours-).

Bon et toi, t’as cousu ta culotte ? T’en penses quoi ?
J’avoue je suis contente, et j’ai plus qu’à recommencer et tester d’autres modèles pour renouveler ma petite lingerie qui mériterait bien un petit coup de neuf.

Détails

– Patron Noelle – Madalynne intimates
– jersey fleuris et pull – chutes de tissus

Un commentaire

Un petit mot, une remarque, une question ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s