Double trouble avec Denise

C’est la folie de la couture pour moi en ce moment: je me suis cousu, pas un mais DEUX pantalons ! C’est pas comme si ça arrivait souvent que je fasse un pantalon déjà, mais 2 d’un coup, c’est un record mondial !

Il y a une bonne raison à tout ça d’ailleurs: Ma petite Mercerie m’a laissé choisir de quoi faire un projet couture, et j’avais très envie de renouveler mes pantalons, j’ai donc choisi un joli tissu jean et un modèle qui sortait un peu de ce que j’ai l’habitude de porter. C’était un peu risqué et je voulais vraiment me retrouver avec un résultat nickel, aussi bien dans la technique que sur la taille. Alors pour une fois j’ai fait une toile. Mais je ne voulais pas d’un test qui resterait au fond du placard, je voulais pouvoir le porter ! Pari réussi ! Non seulement j’ai deux pantalons que j’adore, mais en plus les finitions de la version finale sont top. La première version est pas mal non plus, mais j’ai quand même eu quelques difficultés et je suis contente de ne pas avoir ces défauts-là sur le jean.

La version finale en jean (avec une petite squatteuse invitée en prime):

Et la version so british avec un lainage qui tient chaud !

Points techniques

  • Le projet est accessible aux couturières intermédiaires, mais je trouve que d’ensemble les explications du patron ne sont pas assez détaillées. Je ne le conseillerais pas pour aux débutantes, ni pour un premier pantalon.
  • Première difficultés sur la toile: les poches de devant. Ce n’est pas vraiment une difficultés puisque je m’en suis rendu compte après l’avoir porté plusieurs fois, et en regardant à nouveau les versions d’autres couturières. Mon ouverture de poche est dans la couture coté au lieu d’avoir un sac de poche un peu décalé par rapport au devant. Je ne sais même pas comment j’ai réussi à coudre la ceinture avec cette erreur parce que ça me fait perdre environ 2-3 cm de chaque côté. J’ai bien fait attention sur la version finale, mais en assemblant c’était hyper logique que ça se positionne comme ça doit l’être, donc vraiment je ne comprends pas ce que j’ai fait sur ma toile !
  • L’étape la plus technique de ce patron ce sont les poches double passepoil. J’en avait déjà fait sur une veste, mais ça datait un peu donc il a fallu se concentrer un peu. Encore une fois j’étais contente d’avoir fait une toile ! J’ai mal commencé en mettant l’entoilage sur l’endroit du dos. J’ai changé avant de coudre heureusement, et j’ai encore quelques reste de colle sur la poche finale (ça partira avec les lavages mais, un peu rageant ce genre d’erreur). Ensuite, j’ai eu du mal à comprendre où commencer et arrêter la couture de chaque passepoil. Fallait-il suivre les repères dessinés sur le patron ou coudre tout le long du passepoil ? Les explications manquaient un peu de clarté à mes yeux. J’ai du rattraper avec quelques coutures à la main sur la toile mais je suis très contente de me poches sur la version jean.
  • Toujours sur les poches arrières, j’ai réussi à inverser fond de poche et sac de poche, peut-être ai-je mal noté en reportant le patron. Mais voulant bien respecter les explications et persuadée qu’il ne pouvait pas y avoir d’erreur j’ai persisté tout en pensant que ce n’était pas logique. Du coup, j’ai un petit pli à l’intérieur de la poche. ça fait un paquet d’épaisseur, mais ça ne se voit pas tant que ça finalement. Pour la version finale la poche est cousue comme il faut. Par contre si on regarde bien, on peut distinguer le sac de poche à travers le jean. Une partie à bien repasser donc.
  • La braguette est plutôt simple à suivre, le pas-à-pas manque un peu d’image mais on s’en sort tout de même. J’ai eu quelques problème avec la surpiqure sur le rabat au dessus du zip. Il n’y a pas de repère dessiné sur le patron, c’est juste indiqué de faire une surpiqure comme sur tous les pantalons. Un peu flou cette histoire. J’ai dû la refaire plusieurs fois à la fin pour avoir une surpiqure qui maintenait bien le rabat sans étirer le tissu une fois porté. Après tous ces essais sur toile, ça a été tout seul pour la version finale, je savais où piquer.
  • Pour la couture de l’entrejambe j’ai découvert une nouvelle technique, on coud d’abord les côtés de chaque jambe, et on finit par la fourche en passant une jambe à l’intérieur de l’autre. J’ai un peu buggé parce que je ne connaissais pas, mais c’est plutôt simple à réaliser.
  • Concernant la taille, j’ai coupé un 36, ma taille habituelle. C’est nickel, d’autant plus qu’en déplaçant le bouton on peut légèrement ajuster si besoin. C’est un peu juste au niveau de l’entrejambe, mais les tissus que j’ai utilisé se détendent donc je n’ai rien changé. Mais si je me sens trop gênée après chaque lavage je réajusterais le bouton pour que ça descende légèrement plus bas sur la taille et gagner un peu de d’aisance.
  • Seule et unique modification, je n’ai pas respecté l’ourlet conseillé. Je n’ai rien rallongé pour mes grandes jambes, mais j’ai surjeté le bas des jambes et fait un ourlet simple d’1cm pour que la longueur me corresponde.

Et bien ! Il y en avait des choses à dire sur ce patron ! Pour résumer tout ça: j’adore le modèle, il est plutôt accessible, mais les explications pourraient être plus fournies. Je vous conseille donc fortement de faire une toile pour appréhender le montage.

Je suis trop contente de ce duo de pantalons, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas challengé techniquement en couture. J’adhère beaucoup au simple et efficace, mais une fois de temps en temps un projet plus complexe c’est quand même kiffant (et petite fierté sur les raccords, involontaires, du dos avec l’écossais) !

Dites-moi tout maintenant, vous préférez la version british ou celle en jean ?

Détails

Publicité

Un petit mot, une remarque, une question ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s